mercredi 14 avril 2010

Monsieur fait-il le ménage quand Madame travaille ?

Deux chercheurs de mon laboratoire s'interrogent pour savoir si la tendance des femmes à travailler plus a poussé les hommes à prendre en charge une plus grande part du travail domestique. Y'a du progrès, mais c'est pas demain la veille que les hommes interrompront leurs carrières pour s'occuper des enfants.

Finalement, un économiste "de base" s'étonne peu de la division inégale du travail au sein de la plupart des ménages. Plutôt que chaque conjoint fasse un peu de travail domestique et travaille à temps partiel, il vaut mieux qu'un conjoint se spécialise dans les tâches domestiques, et que l'autre consacre la totalité de son temps à sa carrière. Comme le dit avec justesse Tim Harford dans "The Logic of Life", un individu qui s'investit pleinement dans sa carrière gagne plus que deux individus qui font du temps partiel.

Le but de ce billet n'est pas de chercher à comprendre pourquoi les femmes font le "sale boulot", mais de se demander si, finalement, le fait que ma femme (comme beaucoup d'autres en France) se lance dans une carrière où elle sera mieux payée que moi ne va pas me pousser à faire plus souvent le ménage et à passer plus de temps avec nos enfants (enfin, quand on en aura).

Deux de mes collègues se sont amusés (si on peut dire :-) à regarder une enquête française sur la façon dont les ménages gèrent leur temps. Ils se sont demandés : "Si une femme consacre plus de temps à sa carrière, consacre-t-elle alors moins de temps au travail domestique ? Et si c'est le cas, qui prend le relai à la maison ?".

Les statistiques répondent clairement "oui" à la première question. Après tout, une journée ne comporte que 24h. Si une femme travaille de plus en plus à l'extérieur, il y aura forcément un stade où elle devra travailler moins à la maison. Du coup, le mari va sortir ses fesses du canapé et va faire un peu plus de ménage, pas vrai ??

Un peu, mais pas tant que ça, car les données font ressortir que le couple fera plus souvent appel à des femmes de ménage, et que les enfants (quand il y en a) vont plus souvent aider le papa dans cette difficile tâche. Surtout, ceci est particulièrement frappant quand on regarde l'effet du salaire de la femme : plus une femme a un salaire élevé par rapport à son conjoint, plus le couple est susceptible d'embaucher une femme de ménage !

Mais finalement, cette évolution va quand même dans le bon sens, hein ?? Peut-être, mais la route est encore très longue car malgré tout "même lorsque les femmes sont particulièrement actives dans leur vie professionnelle, elles travaillent plus que leur partenaire à la maison."


Messieurs, on a le bon rôle pour encore quelques dizaines d'années !


2 commentaires:

  1. Seule solution (pour les meufs, pas pour nous, ce serait une cata) : inclure dans le contrat de mariage des clauses de partage du travail domestique, avec constat d'huissier en cas de violation de l'obligation de nettoyer les chiottes deux fois par semaine, et condamnation à astreinte de xxx€ par jour de retard de chiottes pas propres.

    RépondreSupprimer
  2. J'ose pas imaginer l'ambiance de merde pendant le repas du soir xD les deux conjoints avec leurs avocats en train de se menacer de procès.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.