vendredi 2 avril 2010

Alcool et Criminalité

Je manque de temps pour écrire en ce moment, mais je pense que cette étude mérite au moins un court billet. Christopher Carpenter et Carlos Dobkin affirment (traduction un peu libre et réarrangée pour être plus lisible de la conclusion du papier) :
"Nous avons mené une revue de la littérature scientifique dans le but d'identifier si la forte corrélation entre consommation d'alcool et criminalité reflète réellement un impact causal de la consommation d'alcool sur la criminalité [...] ou s'il s'agit d'un effet de sélection [les criminels sont également les personnes qui sont le plus susceptible de consommer de l'alcool], dans le but de savoir si les politiques visant à réduire le crime par le contrôle de la consommation d'alcool sont efficaces.
Nous parvenons à la conclusion qu'il y a énormément de preuves en faveur de la thèse selon laquelle [...] la consommation d'alcool accroît la probabilité de commettre un crime. Ceci saute aux yeux lorsqu'on regarde l'effet des politiques ayant un impact fort sur la consommation d'alcool (forte hausse du prix ou forte réduction de la disponibilité par exemple) ainsi que des politiques qui visent à limiter la consommation d'alcool en groupes (heures de fermeture des bars et âge légal de consommation par exemple).
Mis bout à bout, les éléments que nous avons rassemblés montrent que, dans la mesure où l'ébriété accroît de manière substantielle le risque de commettre un acte criminel, le contrôle de la consommation d'alcool mérite une place de premier plan dans l'agenda politique."
ref :

ALCOHOL REGULATION AND CRIME
Christopher Carpenter
Carlos Dobkin
Working Paper 15828
http://www.nber.org/papers/w15828


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.