lundi 15 mars 2010

Les entreprises peuvent faire taire la science

Via le blog Economic Logic, j'ai eu vent de cet article dans le Times qui explique comment une firme israélienne spécialisée dans la détection de mensonges par l'analyse de la voix a réussi à obtenir le retrait d'un article de recherche. Cet article, qui avait été accepté pour publication (et qui a donc été évalué par les pairs), remettait fortement en question la fiabilité de ce procédé. Néanmoins, grâce aux lois anglaises sur la diffamation, la firme a menacé d'un procès et la revue scientifique s'est empressée de supprimer l'article. Un scandale qui fait honte au système judiciaire anglais.

Sur le blog où j'ai découvert cet article, l'auteur commente : "Imaginez si les économistes pouvaient être poursuivis lorsqu'ils disent que la politique monétaire est défectueuse, que la politique d'immigration n'est pas optimale ou que Microsoft se comporte en monopole. Ou encore lorsque les sociologues écrivent que la scientologie est une secte."


1 commentaire:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.