jeudi 27 août 2009

Le stress au travail est-il mortel ?

Oui, pour au moins une catégorie de travailleurs : les fumeurs. D'après une étude de deux chercheurs de Yale sur une base de données de plus de 10 000 individus âgés de 50 à 64 ans, le stress au travail tend à accroître le nombre de cigarettes fumées et diminue la probabilité pour un travailleur donné d'arrêter de fumer.

Sans argumenter, les auteurs affirment que les entreprises auraient intérêt à aider les travailleurs à arrêter de fumer et à financer d'autres méthodes de gestion du stress.

C'est tout ? Bah oui, malheureusement, je ne trouve pas grand chose d'autre d'intéressant à dire sur cet article. Et puis, il vaut parfois mieux aller à l'essentiel que de se perdre dans les détails !

Ref :

The Impact of Job Stress on Smoking and Quitting: Evidence from the HRS
Padmaja Ayyagari
Jody L. Sindelar
Working Paper 15232
http://www.nber.org/papers/w15232


2 commentaires:

  1. De toute façon, ils toucheront une meilleure retraite en Allemagne non ?

    http://www.lesoir.be/actualite/monde/2009-08-27/retraites-fument-touchent-allemagne-724685.shtml

    RépondreSupprimer
  2. Fumer n'est pas une façon permanente pour le stress de détente. Il existe de nombreux programmes qui aident les employés à se débarrasser du stress au travail.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.